Entretien des Terrains

 

Les terrains seront prêts pour débuter la saison. Richard Landeau actionne une vanne d'arrosage enterrée sur le terrain de football n° 5. 

Richard Landeau, agent technique au sein des services municipaux et chargé de l'entretien des terrains de football.

Cette mission vous occupe toute l'année ?

La commune possède cinq terrains de football soit 4,5 ha à entretenir. En fonction des saisons, les travaux diffèrent. La tonte a lieu deux fois par semaine et cela depuis le début mars jusqu'à la fin du mois novembre.

Quels sont les principaux travaux, l'été ?

L'arrosage ! Et cette année, la faible pluviométrie nous oblige à être vigilants. L'ensemble des terrains est équipé d'un réseau enterré d'alimentation en eau avec des buses d'arrosage qui se trouvent sous la pelouse. Toute l'eau est pompée dans la carrière bleue et nous ne consommons pas un litre sur le réseau d'alimentation en eau potable. L'hiver par contre, il faut remettre en état les terrains après les matchs et les entraînements, en aérant le sol pour faciliter la pénétration de l'eau.

La saison footballistique démarre prochainement ?

Oui, l'entraînement à déjà repris, alors en plus de la tonte et de l'arrosage il faut ajouter le traçage des lignes. Le traitement des mauvaises herbes, sur les cinq terrains est fait manuellement. La municipalité a pris l'initiative de devancer la législation qui imposera le 1er janvier 2017 aux collectivités de ne plus utiliser de désherbant.

En plus de cela, il y a des interventions programmées ?

Tous les deux ans, nous sablons alternativement deux terrains sur lesquels nous projetons 25 tonnes de sable par terrain. Sur le terrain d'honneur, nous ajoutons de la pouzzolane, qui est une roche naturelle constituée par des scories volcaniques basaltiques, dans le but d'améliorer le drainage du sol.